Devenir un connecteur : l’importance de vos réseaux

Home > Réseaux | 8,447 vues | 17 minutes de lecture
01-01-2012

Un réseau efficace est la clé du succès de la plupart des stratégies marketing.

Votre réseau est certainement votre outil le plus puissant lorsqu’il s’agit de faire circuler un message. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite à commencer par lire mon article intitulé « Le marketing de réseau : comment ca marche ? » expliquant l’implication des réseaux personnels dans les stratégies marketing.

Avant de pouvoir aller plus loin et de pouvoir vous construire un réseau véritablement efficace, vous devez vous transformer en Connecteur.

 

Les Connecteurs dirigent le monde

Les Connecteurs possèdent un pouvoir que la plupart des gens n’auront jamais : ils connaissent toujours quelqu’un.

Dans cet article, je vais vous apprendre à devenir un Connecteur et à utiliser ce nouveau talent pour développer votre business.

Si vous ne savez pas ce qu’est un Connecteur ou si vous voudriez en apprendre plus sur l’intégration des Connecteurs dans les stratégies virales, veuillez vous référer à mon article «L’art de rendre un message épidémique ». 

Pour résumer, les Connecteurs sont des gens qui ont naturellement de nombreux contacts. Reconnaître un Connecteur est relativement simple : si quelqu’un dans votre entourage sort presque tous les soirs pour rencontrer des amis différents, cette personne est très probablement un Connecteur.

Les Connecteurs ont de nombreux contacts avec qui ils interagissent régulièrement.

Ce qui est intéressant avec les Connecteurs est qu’ils ont naturellement une dimension sociale : ils n’ont pas besoin de se forcer à rencontrer des gens. Ils organisent des événements,  contactent les gens qu’ils n’ont pas vu depuis un certain temps, vous envoient un message personnel pour votre anniversaire alors même que vous n’avez aucune idée de la date du leur… les Connecteurs sont des Monstres Sociaux. Ils aiment profondément les connexions sociales et collectionnent les amis comme certains collectionnent les timbres.

Tout le monde a besoin de connexions sociales : c’est inscrit dans la nature humaine.  Cependant, pour la plupart des gens, ces interactions sont très limitées dans le contexte du quotidien. Vous allez travailler, voyez vos collègues, vos clients, vos fournisseurs, rentrez à la maison, voyez votre famille, et, une fois de temps en temps, sortez entre amis. Pour la plupart des gens, c’est là le schéma classique d’interactions humaines et cela suffit à calmer leur appétit de socialisation.

Pour les Connecteurs, c’est bien loin d’être suffisant ; un véritable Connecteur a besoin de rencontrer des gens quotidiennement et ne manque jamais une occasion de rencontrer des nouvelles personnes.

Les Connecteurs dirigent le monde tout simplement parce qu’ils sont en contact avec le monde entier.

Avez-vous déjà fait face à la situation suivante : vous avez désespérément besoin de contacter un professionnel (pour les besoin de l’exemple, nous dirons que vous avez besoin du contact d’un journaliste pour vous aider avec votre communiqué de presse), mais vous n’en connaissez aucun personnellement ? C’est en général à ce moment qu’un ami Connecteur vous dit : “Un journaliste ? J’en connais un ! Il s’appelle XXX. Je l’ai rencontré à YYY en ZZZ, il adore…”. Les Connecteurs connaissent toujours quelqu’un et ils peuvent en général vous en réciter la biographie.

Avez-vous conscience du fait que si vous étiez un Connecteur, vous auriez eu ce contact ? Ne serait-il pas plus simple de toujours connaître la bonne personne ?

 

Vous êtes à cinq personnes du président des Etats Unis

Savez-vous que cinq personnes seulement vous séparent du Président des Etats Unis ? Savez-vous qu’il n’y a pas plus de cinq personnes entre vous et votre star préférée ?

C’est ce que l’on appelle la loi des six degrés de séparation : vous êtes, en moyenne, à six connections (5 personnes) de n’importe quel autre être humain sur cette planète. Vous avez un ami qui a un cousin qui connait quelqu’un dont le meilleur ami fait du sport avec le président américain.

Cette théorie a été développée en 1929 par Frigyes Karinthy et a été testée et vérifiée de nombreuses fois depuis.

Ce concept donne une perspective très différente des relations humaines, peignant le monde comme un immense réseau où se tissent d’innombrables connections sociales.

Maintenant, essayons un petit calcul simple. Admettons la composition suivante comme étant votre liste de contacts :

  • 10 membres de votre famille
  • 5 bons amis
  • 10 amis
  • 10 contacts professionnels
  • 10 personnes que vous n’avez pas revues depuis des années

Au total, vous avez 45 contacts dans votre liste.

Considérons ce nombre comme étant une moyenne pour l’exemple suivant :

Vous connaissez 45 personnes qui chacune connaissent 45 autres personnes. En considérant les 6 étapes de la règle des six degrés de séparation, on obtient :

45 * 45 * 45 * 45 * 45 * 45 = 456 =  8,303,765,625

plus de huit milliards de personnes, soit plus que la population mondiale.

Cet exemple admet que chacun possède 45 personnes dans son carnet d’adresses. Evidement, ce nombre varie grandement d’une personne à l’autre, et, de toute manière, il est rare que vous recherchiez un contact au travers de 6 différents niveaux.

JulienRio.com: Devenir un connecteur : l’importance de vos réseaux


Considérons maintenant que vous décidiez de devenir vous-même un Connecteur et parveniez à étendre votre liste de contacts à 150 personnes.

Si vous devez trouver un journaliste et que votre liste n’en contienne toujours aucun, vous pouvez toujours accéder à votre liste de second niveau, autrement dit les contacts de vos contacts. En considérant que ceux-ci ont toujours 45 contacts chacun, on obtient :

150 * 45 = 6750.

Parmi 6750 personnes, vous devriez être capable de trouver un journaliste, qu’en pensez-vous ?

Vous souhaitez ressentir le véritable pouvoir de la règle des six degrés de séparation ? C’est simple. Essayez la petite expérience suivante :

Ecrivez une lettre à votre star préférée en lui demandant de vous la renvoyer. Passez une copie de cette lettre à chacun de vos contacts en leurs demandant de donner cette lettre au contact qu’ils estiment le plus apte à être lié à la dite star. Demandez-leur de faire passer le message indéfiniment jusqu’à ce que la lettre atteigne son but. Une fois la lettre arrivée, essayez de retracer son chemin : vous vous rendrez bien vite compte qu’en moyenne, 5 personnes suffisent à faire passer le message.

Pour voir plus loin, je vous invite également à chercher le « Kevin Bacon’s game » sur internet : c’est là un très bon exemple de la loi des six degrés de séparation.

J’ai choisi ces exemples et théories pour illustrer mon idée directrice : les contacts augmentent de manière exponentielle et vous n’êtes jamais loin des personnes qui peuvent influencer votre business. Devenir un Connecteur ne sera pas simple, mais cela va sans le moindre doute changer votre vie.

 

Le nombre de Dunbar

Le nombre de Dumbar est un nombre fictif qui n’a jamais été défini avec précision.

Ce nombre est une estimation du nombre maximum de véritables contacts qu’une personne peut avoir. Par « véritable contact » j’entends une personne avec qui l’on a des contacts réguliers.

Le nombre de Dunbar est en général considéré comme étant entre 100 et 230, avec une moyenne de 150.

En clair, cela signifie que vous pourriez avoir des relations sociales stables avec un maximum de 150 personnes. Au-delà de ce nombre, il serait impossible de conserver un véritable contact avec tous.

Ce n’est bien évidement qu’une estimation : vous trouverez certainement des Connecteurs extraordinaires qui peuvent jongler avec bien plus de 150 contacts, mais pour la plupart des gens, 150 est déjà un nombre qui semble impossible à atteindre.

Votre but n’est pas d’atteindre ou de dépasser ce nombre. Il n’y a aucune notion de compétition dans l’idée de devenir un Connecteur et il n’y a nullement besoin de quantifier vos contacts comme si vous prépariez votre tableau de chasse. Il est simplement intéressant de connaître quelques faits et nombres avant de débuter.

 

Devenir un Connecteur

Bien, nous arrivons finalement au cœur du problème: comment devenir un Connecteur?


C’est impossible.

Non, ce n’est pas une blague. Devenir un Connecteur est impossible. Les Connecteurs sont des gens qui sont nés avec ce don : ils AIMENT les interactions sociales. Ils passent leurs vies à créer et maintenir des relations  avec les gens ; non pas pour en faire profit mais tout simplement parce qu’ils aiment profondément cela.

Si vous n’êtes pas né Connecteur, vous n’en serez jamais un. L’amour des interactions sociales ne s’apprend pas.

“Donc je viens de gâcher mon temps à lire cet article ?!”. Non, bien sûr !

Je ne peux pas vous apprendre à devenir un Connecteur, mais je peux vous apprendre à vous en approcher autant que faire se peut.

Les Connecteurs peuvent être définis par trois critères primordiaux :

  • Ils aiment les interactions sociales
  • Ils connaissent de très nombreuses personnes
  • Ils gardent un contact régulier avec ces personnes

Vous ne pouvez pas inventer le premier élément s’il n’est pas déjà en vous. Pour le reste, en suivant les quelques règles que je vais maintenant vous expliquer, vous ne devriez avoir aucun problème.

 

Enrichissez votre liste de contacts

Votre premier challenge sera bien sur d’enrichir votre liste de contacts.

Pour cela, il n’y a pas trente-six solutions : il vous faut investir de votre temps et débuter les interactions sociales.

Commencez par renouer des liens avec toutes les personnes que vous n’avez plus vues depuis des années. Invitez-les à boire un verre pour parler du bon vieux temps : c’est toujours agréable de revoir de vieilles connaissances et de voir comment ils ont évolué.

La seconde étape est de rencontrer de nouvelles personnes, et là encore, il n’y a pas des milliers de solutions : il faut du temps et de la volonté. Commencez en ligne : rendez-vous sur des forums, des chats, des média sociaux et rencontrez des gens qui partagent vos passions et centres d’intérêts. Hors ligne, rendez-vous dans des associations, visitez des événements culturels, joignez des soirées, inscrivez-vous dans des clubs de sports… bref, intégrez activement votre communauté et rencontrez de nouvelles personnes avec qui échanger des idées.

 

JulienRio.com: Devenir un connecteur: l'importance de vos réseaux

 

 

Pour de plus amples suggestions sur comment construire de nouvelles relations, je vous renvoie vers mon article « Le marketing de réseau : comment ca marche ? ».

 

Gardez des contacts réguliers

Le véritable challenge commence ici.

Faire de nouvelles connaissances n’est pas toujours simple, mais c’est à la portée de tout le monde. Conserver une relation durable avec ces personnes est beaucoup plus difficile, et si cela ne vous vient pas naturellement, il vous faudra payer de gros efforts pour que cela fonctionne.

Vous devez trouver la dose juste entre « aucun contact » et « spammeur envahissant ». Le but étant de garder le contact sans devenir étouffant. Vous devriez essayer de trouver les bonnes opportunités pour contacter les personnes individuellement et tenter de les voir une fois de temps en temps.

Par exemple, essayez d’envoyer des messages personnels à vos contacts pour Noël, Nouvel An, les anniversaires, etc…

Ne spammez pas vos contacts continuellement sans raison ou ils risquent de perdre tout sympathie qu’ils pourraient avoir pour vous.

Vous devez impérativement rencontrer ces personnes régulièrement.

Que signifie « régulièrement » ? Cela dépend surtout de vous, de votre emploi du temps, de vos préférences et de vos relations. Il est impossible de donner une réponse valide pour tous ici. Cependant, vous pouvez considérer qu’une fréquence d’une fois par an est un minimum.

 

Organisez vos contacts

Si vous souhaitez donner de la valeur à vos contacts, vous devez apprendre à les organiser correctement.

Il serait absurde de rencontrer de nouvelles personnes si vous n’êtes pas capable de conserver leurs informations correctement.

Arrêtez de garder un vieux carnet répertoriant toutes vos cartes de visites : vous n’avez probablement plus la moindre idée de ce à quoi la plupart correspondent. De plus, ce système est extraordinairement inefficace et jamais mis à jour.

Oubliez également le traditionnel carnet d’adresses. Jamais mis à jour, raturé de partout, il est probablement illisible et incorrect.

Vivez avec votre temps : l’internet offre de nombreux outils très efficaces pour gérer vos contacts.

Facebook est un bon exemple : il répertorie vos contacts, vous rappelles leurs anniversaires respectifs, vous affiches leurs nouveautés, etc…

Linkedin et Viadeo le font également, mais avec votre sphère professionnelle.

Yahoo! Et Gmail vous permettent de créer de véritables carnets d’adresses en lignes contenant de nombreux détails.

Votre ordinateur contient lui aussi certainement certains outils tels que Outlook ou Thunderbird vous permettant de créer vos listes de contacts.

Le problème avec ces produits, c’est qu’ils sont tous très spécifiques et rigides :

Facebook ne s’adresse qu’à une sphère de contacts (vous avez rarement votre famille, vos amis, vos collègues, vos fournisseurs, vos clients et vos partenaires dans vos « amis ») et n’affiche que ce que vos amis souhaitent rendre publique.

La même critique s’applique à Linkedin, Myspace, Twitter, etc…

Google+ a l’avantage de proposer des sphères distinctes pour vos contacts. Malgré tout, il est rare que tous vos contacts soient présents sur une seule plateforme et partagent toutes leurs informations de contact sur la dite plateforme. 

Yahoo!, Gmail et vos programmes locaux vous offrent une plus grande indépendance mais restent assez rigides.

Vous pouvez jeter un oeil à mon article "Quel Média Social est le plus adapté à mes besoins ?" pour plus d'informations sur les outils à votre disposition sur la toile.

Ma suggestion personnelle est de trouver une solution personnalisable vous permettant d’adapter le logiciel à vos besoins propres.

En ce qui me concerne, j’ai développé mon propre logiciel de contact pour mon utilisation propre et pour certains clients. J’utilise ce système tous les jours car il correspond exactement à ce dont j’ai besoin.

Il contient les informations de contact, associe mes contacts par groupes, me permet d’enregistrer des commentaires personnels (« Où nous sommes nous rencontrés ? », « Qu’aime t’il ? », « Où vit il ? », etc…), d’envoyer des emails directs, me rappelle les anniversaires, etc…

Cela ne remplace pas les média sociaux que je continue à utiliser de manière appuyée, mais cela me permet de garder tous mes contacts sur une seule plateforme, de les mettre à jour et de les organiser tel que je l’entends.

Gardez bien à l’esprit que mettre les informations de contact de votre réseau à jour est essentiel. Une petite astuce que j’utilise moi-même : chaque fois que vous envoyez un email à vos contacts, pensez à leur demander s’ils ont de nouvelles informations de contact à vous communiquer.

J’ai mentionné un peu plus haut un autre point très important : regrouper des détails à propos de vos contacts est une excellente stratégie. Il est essentiel d’avoir quelques notes personnelles sur chacune de vos connaissances. Si vous n’avez que 45 contacts, il vous est peut être aisé de vous souvenir de leurs noms, préférences, du nom de leurs enfants et de l’âge de leur chien. Mais si vous parvenez à devenir un Connecteur, pensez-vous pouvoir appliquer la même stratégie du « tout par cœur » à 150 personnes ?

Voici une astuce de vente que j’ai appris il y a plusieurs années alors que j’étudiais le commerce : gardez toujours des notes personnelles sur vos clients. Si la prochaine fois que vous leurs rendez visite vous vous souvenez du nom de leur chien, c’est un peu comme si vous faisiez vous-même partie de la famille. Le même concept s’applique à vos contacts : soyez attentionné, montrez votre intérêt et souvenez-vous des petits détails, c’est une stratégie gagnante à tous les coups.

Avec toutes ces instructions à suivre, vous êtes déjà probablement entrain de devenir un véritable Connecteur. Gardez bien en tête qu’être un Connecteur prend beaucoup de temps mais que la récompense est souvent plus importante qu’espérée.

La clé de cette stratégie est de mettre tout votre cœur dans ce que vous faîtes : vous pouvez vous forcer légèrement, mais si vous prenez cela comme une corvée, alors vous n’êtes peut être simplement pas fait pour être un Connecteur.

 

Si tel est le cas, il reste une solution alternative très efficace : entourez-vous de Connecteurs et apprenez à utiliser leurs contacts intelligemment ! Tout le monde n’est pas fait pour vivre une vie hautement sociale.

 

Julien Rio.

 

Last update: 2020-01-26 Tags:

You may also like

Besoin d'aide ?

Avez-vous besoin d'aide avec votre stratégie marketing ou sa mise en place ? Si vous cherchez quelqu'un en mesure d'implémenter toutes les astuces que vous venez de lire, n'hésitez pas à me contacter pour que nous en parlions.

CONTACTEZ MOI

Julien Rio Digital Marketing